Tempête Leiv

04 février 2017 - 143 vues
Carte de vigilance de Météo France.
Carte de vigilance de Météo France. Météo France

Une « tempête exceptionnelle », baptisée Leiv, est arrivée samedi 4 février vers 5 heures dans le Sud-Ouest où trois départements (la Gironde, la Charente et la Charente-Maritime) ont été placés par Météo France en « vigilance rouge », le niveau maximal, pour des vents qui pourraient atteindre 160 km/heure par endroits. La Gironde et la Charente-Maritime sont également placées en alerte orange pour « vagues-submersion ».

Seize départements du Sud-Ouest, du Centre et Centre-Est – Allier, Cher, Corrèze, Creuse, Dordogne, Indre, Indre-et-Loire, Landes, Loire, Puy-de-Dôme, Deux-Sèvres, Vendée, Vienne, Haute-Vienne, Nièvre, et Saône-et-Loire – ont été placés en vigilance orange pour « vents violents ». La fin d’événement est prévue samedi à 16 heures.

 

Sur le littoral, Météo France prévoit des rafales atteignant rapidement « 130 km/h sur les côtes des Landes et du sud Gironde », et variant entre « 140 et 160 km/h sur la côte nord Gironde et la côte Charente-Maritime ».

Parallèlement, de fortes vagues de l’ordre de 8 à 10 mètres sont attendues. Cependant, les petits coefficients de marée (61) « vont pondérer l’impact vagues/submersion sur le littoral », précise Météo France, qui prévoit un phénomène « bien en-dessous » de la tempête Xynthia de 2010.

La circulation des poids lourds interdite en Nouvelle-Aquitaine

Dans les terres, en Charente-Maritime et au nord de la Gironde, « les rafales atteindront en première partie de matinée 130 à 150 km/h ». Dans le sud de la Gironde et l’ouest des Landes, « les rafales seront comprises entre 100 et 120 km/h ».

En prévision de ces vents violents, la circulation des poids lourds est interdite depuis minuit sur le réseau national de la région Nouvelle-Aquitaine, sur la rocade bordelaise et depuis 5 heures sur le pont d’Aquitaine à Bordeaux. En Gironde, les transports scolaires ont été suspendus samedi matin et les écoles seront fermées. Les centres d’hébergement resteront ouverts dans la journée.

La SNCF a signalé qu’elle fera reconnaître les voies samedi matin, sur plusieurs lignes de la façade Atlantique en Nouvelle Aquitaine et Pays de Loire, par des premiers TER sans passagers, avec des agents équipés de tronçonneuses soit à bord, soit pré-positionnés en des points stratégiques. Ces trains de « reconnaissance » visent à « maintenir autant que faire se peut le trafic », en ce jour de départ en vacances (Zone C).

Dimanche, une troisième tempête de moindre intensité, Marcel, est également attendue sur la côte atlantique, avec des vents de 100-110 km/h.

 

 

Source:lemonde

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article